• La Boite de Pandore

Des aides pour les élèves dys

Dernière mise à jour : 2 nov. 2021

C'est toujours compliqué de trouver les ajustements à faire concernant les élèves dys. En effet, ce qui correspond à l'un ne correspond pas forcément à l'autre...


Le plus simple est bien de parler, tester, communiquer pour aider.

Attention, je ne me pose aucunement en spécialiste! C'est bien clair, je ne le suis pas. Comme beaucoup, je tâtonne et teste. Certains outils fonctionnent tandis que d'autres sont de cuisants échecs. Je l'avoue bien volontiers.


J'ai tenté néanmoins de répertorier les véritables outils qui fonctionnent en cours de français. Comme toujours, la liste n'est pas exhaustive et, si vous le voulez bien, mériterait que vous m'aidiez à la compléter!




Passons en revue quelques outils mis à notre disposition...



Les surligneurs sont pour moi des essentiels. En effet, ils permettent de repérer des mots-clés, de segmenter des consignes, d'exclure des données... En somme, de simplifier des éléments.


Les filtres de lecture font débat. En effet, aucune donnée scientifique ne permet de dire si ces derniers sont bénéfiques pour les dys. Je me fie donc à mes élèves, et là, ça fonctionne chez certains et pas chez d'autres! C'est néanmoins un outil intéressant et je prends quand même, du moment que ça aide quelques élèves!


Les pochettes de couleurs tendent à vouloir apporter aux dys l'organisation qui leur fait cruellement défaut. En effet, cette dernière est essentielle pour aider et faire progresser nos élèves.


Les cahiers d'écriture, enfin, peuvent être une belle alternative aux feuilles d'écriture basiques. En effet, le lignage de ces dernières est difficile.




Des collections font leur apparition dans les maisons d'édition qui prennent de plus en plus conscience des difficultés rencontrées par les dys.


L'établissement où j'enseigne a investi dans la bibliothèque numérique sondo. L'outil est intéressant, vraiment, et mérite qu'on s'y attarde.


Enfin, il faut faciliter l'accès aux livres audio, et occulter l'idée que ce ne sont pas de "vrais" livres. Ces livres audio font juste travailler d'autres facultés: l'écoute, la mémorisation, la compréhension... Les supports sont souvent de qualité puisque lus par des specialistes, ne l'oublions pas!




Le DicLé est un dictionnaire pour lire, quand l'élève en train de lire rencontre un mot qu'il ne connait pas, et un dictionnaire pour écrire, quand l'élève veut écrire un mot qu'il ne connaît pas mais qu'il ne sait pas l'écrire.


De plus en plus de maisons d'edition proposent les versions numériques de leurs manuels. Dans ce format, l'avantage est que des agrandissements peuvent être effectués. Cela me semble donc un outil intéressant.


Enfin, LireCouleur est un ensemble d’outils destiné à aider les lecteurs débutants ou en difficulté à décoder les mots en utilisant les principes de la lecture en couleur.




Les adaptations sont propres à chaque enseignant mais voici celles que je peux proposer. La liste encore une fois n'est pas exhaustive et mériterait certainement d'être complétée.


Je suis toujours admirative de tous ces élèves qualifiés d'atypiques qui s'adaptent à l'école alors que c'est bien elle qui devrait prendre en compte et accepter leur singularité.


Encore une fois, n'hésitez pas à compléter, à confirmer ou infirmer mes propos, car c'est en travaillant ensemble que nous progresserons.


À bientôt,

Julie


760 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout